Projet pilote de géothermie profonde dans la commune de Haute-Sorne (JU)

Geo-Energie Suisse SA développe un projet pilote de géothermie profonde à Glovelier, dans la commune de Haute-Sorne (JU). Le 15 juin 2015, le Gouvernement jurassien a annoncé l’octroi du plan spécial cantonal permettant la réalisation de ce projet. Le 15 décembre 2016, c'était au tour du Tribunal cantonal d'autoriser le projet en rejetant un recours de particuliers contre la décision du Gouvernement. C’est une filiale de Geo-Energie Suisse domiciliée dans la commune de Haute-Sorne, Geo-Energie Jura SA, qui sera chargée de la réalisation du projet.

Bild

Future centrale géothermique de Haute-Sorne
Future centrale géothermique de Haute-Sorne


Le projet

Le projet de Haute-Sorne a pour objectif la production d’électricité par une centrale géothermique à partir de la chaleur des roches à plus de 150°C, situées entre 4000 et 5000 mètres de profondeur. Le projet s’appuie sur la technologie dite «pétrothermale» ou EGS. Elle est adaptée aux conditions géologiques locales lorsque les roches en profondeur ne contiennent pas suffisamment d’eau pour une exploitation directe, dite «hydrothermale». Le principe de cette technologie consiste à augmenter la perméabilité de la roche cristalline en «stimulant» les fissures naturelles par l’injection d’eau dans un puits de forage.

Après que les voies de circulation de l’eau dans la roche ont été établies, un deuxième forage peut être réalisé afin de compléter l’échangeur de chaleur souterrain et de permettre ainsi la circulation de l’eau, en circuit fermé, entre la roche chaude profonde et la surface.

De nombreux travaux de recherche ont été effectués depuis l’arrêt du projet de géothermie de Bâle il y a près de 10 ans. De grands progrès ont également été accomplis ces dernières années dans la compréhension des mécanismes du sous-sol profond ainsi que dans les techniques de forage et de développement du réservoir géothermique. Le projet pilote de Haute-Sorne s’appuie aujourd’hui sur l’expérience acquise lors de la réalisation d’autres projets de géothermie profonde en Suisse et à l’étranger. Ces connaissances ont mené au développement par Geo-Energie Suisse d'un nouveau système de stimulation par étapes.

Multiriss System

Système de stimualtion par étapes de Geo-Energie Suisse

Document d'information "Questions-Réponses" sur le projet de Haute-Sorne, septembre 2016 (pdf)

Bulletin d’information de la Commune de Haute-Sorne, du Canton du Jura et de Geo-Energie Suisse, juin 2015 (pdf)

Documents en lien avec la conférence de presse du 15.06.2015

Le projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne reçoit le feu vert du Gouvernement jurassien. Communiqué, 15.06.2015

Geothermie-Projekt in Haute-Sorne ist bewilligt. Medienmitteilung von Geo-Energie Suisse AG, 15.06.2015

Dossier de presse - Présentation. 15.06.2015

Dossier de presse - Texte. 15.06.2015

Informations plus anciennes à télécharger

Dépôt public du plan spécial cantonal "Projet-pilote de géothermie profonde", 19.11.2014 (pdf)

La commission parlamentaire de l'environnement et de l'équipement attentive aux garanties données concernant le projet-pilote de géothermie à Haute-Sorne, 10.06.2014 (pdf)

Présentation annotée du projet de Geo-Energie Suisse au Conseil général de la commune de Haute-sorne, 08.04.2014 (pdf)

Questions et réponses abordées lors de la séance d’information pour les habitants de Berlincourt, 20.03.2014 (pdf)

Présentation de Geo-Energie Suisse pour la séance d'information à Bassecourt, 30.01.2014 (pdf)

Communiqué de presse de Geo-Energie Suisse, 30.01.2014 (pdf)

Bulletin d'information du groupe d'accomagnement du project. 3ème séance du 5 décembre 2013 (pdf)

Bulletin d'information du groupe d'accomagnement du project. 2ème séance du 24 octobre 2013 (pdf)

Bulletin d’information du groupe d’accompagnement du projet. 1ère séance du 27 août 2013 (pdf)

Dossier de presse Haute-Sorne, 14.03.2013 (pdf)

Présentation de Geo-Energie Suisse pour la séance d'information à Bassecourt, 14.03.2013 (pdf)


La future centrale géothermique de Haute-Sorne, d’une puissance électrique maximale de 5 MW, pourrait fournir de l’électricité pour plus de 6000 ménages. Elle pourrait également alimenter un réseau de chauffage à distance si une telle infrastructure, encore inexistante, devait se réaliser dans la commune. Le coût d’investissement global du projet est estimé à environ 100 millions de francs.

Le choix du site dans la zone industrielle de Glovelier a été effectué avec soin et selon les principes de la fiche 5.07.1 du plan directeur cantonal – plan approuvé sans opposition par le Parlement jurassien et par le Conseil fédéral.

Situation du project
Situation du projet et vue de la parcelle dans la zone industrielle de Glovelier

Apports
La raison d’être de ce projet demeure la démonstration qu’une forme d’énergie renouvelable et indigène peut être exploitée de manière respectueuse de l’environnement et contribuer ainsi à remplacer les énergies nucléaires et fossiles – ceci, pour le bénéfice des habitants de la région et des générations futures. Sa réussite pourrait également donner, en Suisse, un nouvel élan à la géothermie profonde, dont le potentiel est immense.

En cas de succès, la centrale géothermique de Haute-Sorne deviendra un projet-phare pour le développement de la géothermie profonde et Suisse et à l’étranger. A ce titre, elle conduira à la création d’un véritable centre de compétences local en géothermie profonde, générateur d’emplois directs et indirects. Même en cas de succès partiel, la production d’électricité d’origine géothermique en Haute-Sorne représenterait une première en Suisse et une percée technologique considérable.

Geo-Energie Jura SA paiera des redevances sur la production d’électricité à la Commune et au Canton. Son capital-actions sera ouvert aux collectivités publiques qui souhaiteraient y participer.

Consommation électrique du canton du Jura 
Consommation électrique du canton du Jura. Les valeurs de ce graphique sont tirées du rapport «Perspectives énergétiques de la République et Canton du Jura pour 2035» de Weinmann-Energies SA, septembre 2012. En 2035, les 60% d’électricité nucléaire consommés aujourd’hui et l’augmentation future de la consommation devront être couverts par de nouvelles sources de production énergétique renouvelables et indigènes si le canton du Jura n’entend pas augmenter sa dépendance énergétique.




La récente étude « Energy from the Earth » (et son résumé en français) met en évidence les avantages écologiques indéniables de la géothermie profonde parmi les nouvelles énergies renouvelables, en particulier si une co-valorisation de la chaleur résiduelle est possible.

Elle a été réalisée par le Centre d’évaluation des choix technologiques TA-Swiss sous la direction de Stefan Hirschberg de l’Institut Paul Scherrer. Celui-ci a coordonné les travaux qui ont abouti à la rédaction d’un rapport de plus de 450 pages, réalisé par 32 scientifiques de l’Institut Paul Scherrer (PSI), de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), de l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et de l’institut Dialogik de l’Université de Stuttgart. Les analyses portent non seulement sur les conditions cadres géologiques et les aspects techniques, économiques et environnementaux de la géothermie, mais aussi sur le cadre juridique et l’évaluation sociologique des nouveaux modes de production d’énergie.

Energy from the Earth
Etude « Energy from the Earth » du Centre d’évaluation des choix technologiques TA-Swiss


Sécurité et suivi de la réalisation
Geo-Energie Suisse est parfaitement consciente des interrogations et des craintes suscitées par son projet auprès certains habitants de la région, notamment les plus proches voisins. Notre approche se veut prudente et les conditions posées par le Canton dans l’octroi du permis sont strictes. Nous mettrons tout en œuvre pour en minimiser autant que possible les impacts. Il s’agit d’une condition indispensable au succès de la technologie que nous utiliserons, dans le canton du Jura comme en Suisse.

   Sismicité
Une étude de risque sismique, parmi les plus poussées dans le monde pour un projet de géothermie, a été réalisée pour ce projet. Elle a permis de définir tout un dispositif de sécurité pour réduire au minimum le risque de dommages aux bâtiments. Le Canton s’est appuyé, notamment, sur les experts du Service sismologique suisse pour la valider. De plus, le Gouvernement nommera un groupe d’experts neutres qui aura pour mission la réévaluation du risque sismique à chaque étape de la réalisation du projet. En fonction des recommandations de ce groupe, le développement du projet pourra être révisé, voire stoppé en tout temps.

projet Haute-Sorne 
Le projet de Haute-Sorne prévoit une réalisation prudente et par étape.


Pour le cas où des dommages seraient tout de même causés, Geo-Energie Suisse a développé un concept d’établissement des preuves et conclu une assurance en responsabilité civile garantissant l’indemnisation des propriétaires lésés.

instruments de mesure des vibrations
Un système de feux de circulation basé sur un réseau de surveillance sismique permettra d’interrompre les travaux avant que des dommages ne surviennent. De plus, des instruments de mesure des vibrations (photo de droite) seront disposés dans certains bâtiments dans le cadre du concept d’établissement des preuves.


   Protection des eaux souterraines et protection contre le bruit

De la même manière, la protection des eaux souterraines et la limitation des nuisances sonores causées par le projet ont fait l’objet d’une planification approfondie. Un suivi environnemental de réalisation et des mesures régulières, sous supervision de l’Office cantonal de l’environnement, permettront de garantir un déroulement des travaux conforme aux plans. 

principe des tubages 
Représentation du principe des tubages emboités les uns dans les autres et cimentés pour garantir la protection des eaux souterraines.


Le Gouvernement a également prévu la création d’une commission d’information et de suivi. Celle-ci comprendra des représentants des autorités cantonales et communales, de la population, des associations de protection de l’environnement et de la société exploitante. Cette commission aura un accès complet et transparent aux données environnementales du projet. Elle permettra d’informer la population et servira également de relais aux habitants pour tenter de trouver des solutions aux problèmes que la réalisation ou l’exploitation de la centrale géothermique pourraient poser dans le voisinage.

Prochaines étapes

le calendrier du projet est représenté sur le graphique ci-dessous. Une éventuelle poursuite de la procédure judiciaire au Tribunal fédéral  pourrait mener à une modification de ce calendrier. Nous sommes toutefois confiants dans la solidité du dossier et le sérieux de son examen par les services de l’Etat. Nous demeurons par ailleurs convaincus que le projet est parfaitement conforme à la législation en vigueur.


Agenda Haute-Sorne